Infos & réservations

04 84 25 02 68

00 33 4 84 25 02 68

Lun.Ven 9h - 20h / Sam.Dim 9h - 18h

Msc Croisières commande 4 nouveaux paquebots à stx de Saint-Nazaire

0

En ce début de mois d’avril 2016, la compagnie italo-suisse MSC Croisières confirmé une nouvelle commande aux chantiers STX de Saint-Nazaire pour une valeur de 4 milliards d’euros, qui leur assure une visibilité à long terme. L’horizon s’éclairci donc pour les salariés des chantiers qui ont frôlé la catastrophe en 2012 faute de commande.

Les chantiers STX de Saint-Nazaire

Les chantiers STX de Saint-Nazaire

Logo MSC Croisières

LE CALME APRÈS LA TEMPÊTE

Longtemps nommés les chantiers de l’Atlantique, STX France est une filiale d’un groupe coréen qui a pris le contrôle des chantiers en 2008. L’Etat français possède néanmoins une part dans le capital de la société à hauteur de 33.34 %, une minorité de blocage.

Ces chantiers existent depuis le XIXème siècle et sont à l’origine de la construction de 120 paquebots. Ils ont toutefois souffert de la concurrence internationale de plus en plus féroce. Il en a résulté une baisse des commandes et un plan de départ volontaire de 14% des effectifs ainsi que 250000 heures de chômage partiel.

Une embellie survient en 2010 avec la commande par la Russie des deux fameux porte-hélicoptères Mistral pour 1.37 milliards d’euros. Mais elle fut de courte durée puisqu’ en 2012, une compagnie norvégienne annule la commande de deux navires. 4 millions d’heures de travail perdues, STX est en pleine crise.

LA CROISIÈRE A LA RESCOUSSE

Depuis 2012, des armateurs comme Royal Caribbean et MSC ont accordé leur confiance dans le savoir-faire français et ont permis de relancer l’activité des chantiers de Saint-Nazaire. La commande par l’armateur américain d’un paquebot de la classe « Oasis » a permis d’assurer 10 millions d’heures de travail pendant trois ans pour les salariés et les sous-traitants. Une autre commande pour paquebot de cette classe a été confirmée en mai 2016.

Mais MSC fait encore plus fort. Entre 2003 et 2013, ce ne sont pas moins de 12 paquebots livrés et quatre paquebots commandés. Le nombre de commandes passe désormais à huit et fait de la compagnie le meilleur client de STX.

Ce sont les retombées de la forte croissance dont bénéficie MSC et qui permet aux employés d’avoir une visibilité sur dix ans avec 37 millions d’heures de travail. Une phase d’embauche s’en suivra pour que les effectifs soient portés à 2.600 salariés sans compter les sous-traitants.

Les bénéfices rejailliront par ailleurs sur toute la région, puisque les salariés du chantier font travailler les commerçants alentours.

DES NAVIRES DE CLASSE MONDIALE

A l’heure de ces lignes nous avons peu de renseignements concernant les quatre nouveaux navires commandés par MSC. Nous savons que ces constructions formeront la « World Class ». Ils seront tous équipés en GNL (Gaz Naturel Liquéfié), plus respectueux de l’environnement que les carburants actuels.

Les navires seront livrés entres le printemps 2021 et le printemps 2026. Ils seront longs de 335 mètres et larges de 47 mètres pour plus de 200 000 GT de jauge. A leur bord, pas moins de 3750 cabines seront disponibles. Ces caractéristiques sont susceptibles d’évoluer puisque les navires ne sont pas encore dessinés.

Au niveau des infrastructures à bord, il est prévu que le prototype présente des caractéristiques encore jamais vues dans le monde de la croisière. Nul doute que nous aurons plus de précisions au fil du temps.

Entre l’annonce de ces projets et l’arrivée en juin 2017 du MSC Meraviglia, La compagnie doublera sa flotte à l’horizon 2026 et augmentera ainsi fortement sa capacité d’accueil de passagers.

Le MSC Meraviglia

Le MSC Meraviglia

En attendant l’arrivée de ces nouveaux navires, vous pouvez retrouver tous les départs de la compagnie MSC et bien évidemment de toutes les autres sur notre site www.webcroisieres.com.

Cliquez-ici pour consulter nos croisières MSC

Nos agents spécialisés se feront un plaisir de trouver pour vous la croisière de vos rêves au 04.84.25.02.68.

[Total : 2    Moyenne : 5/5]
Partager cet article

Laisser un commentaire