Infos & réservations

04 84 25 02 68

00 33 4 84 25 02 68

Lun.Ven 9h - 20h / Sam.Dim 9h - 18h

Les croisières en Chine en plein essor

0

Depuis quelques années, le marché de la croisière connaît une belle croissance et un nombre de plus en plus important de voyageurs choisissent de passer leurs vacances en mer. Néanmoins en Europe et aux États-Unis, l’évolution est fortement liée à l’activité économique et à ses aléas, c’est la raison pour laquelle les armateurs se tournent vers le marché asiatique plus porteur.

La baie de Hong Kong

La baie de Hong Kong

UNE PRÉSENCE ACCRUE DES GRANDES COMPAGNIES

Bien conscients des enjeux très importants que peut présenter la région, les grandes compagnies ont toutes décidé de positionner une partie de leur flotte en Asie et plus particulièrement en Chine.

Dans les années 2000, les principaux acteurs du secteur se sont lancés à la conquête de l’Extrême Orient avec en tête de file, Costa Croisières, rapidement suivie par ses concurrents Royal Caribbean, Princess Cruises et consorts.

Les marques misent beaucoup sur le marché chinois et cette tendance est confirmée par l’augmentation des positionnements de navires dans la région. A titre d’exemple, COSTA va doubler sa capacité d’accueil en y envoyant le Serena cette année et le Fortuna l’an prochain ; la compagnie RCCL, quant à elle, sera bien représentée aussi avec cinq des navires de sa flotte dans la zone.

Il ne manque à l’appel que le géant américain Norwegian Cruise Line mais plus pour longtemps puisque la firme a annoncé qu’à compter de 2017, un de ses nouveaux paquebots de type Breakaway Plus actuellement en construction dans le chantier allemand Meyer Werft, sera positionné en Chine.

UN CHANGEMENT DE STRATÉGIE S’OPÈRE

Souffrants d’une maîtrise industrielle insuffisante dans le domaine de la croisière, il est difficile pour les opérateurs locaux de se lancer. Certains ont donc opté pour des partenariats avec les grandes marques occidentales. Cela permet à ces dernières de tester le marché asiatique sans prendre trop de risques.

L’année 2015 marque aussi un tournant stratégique pour les compagnies. Jusqu’à présent, elles n’envoyaient en Asie que les bateaux les plus classiques ou les plus anciens de leurs flottes mais cette époque semble révolue.

RCCL a ainsi décidé de positionner un des derniers joyaux de sa flotte à savoir le Quantum of The Seas à Shanghai. C’est le plus gros et le plus moderne des paquebots exploité à ce jour au départ d’un port chinois. Il sera suivi d’un autre Quantum fin 2016.

Le Quantum of the Seas

Le Quantum of the Seas

Cette stratégie intéressante visant à permettre à la clientèle chinoise de disposer du meilleur de la croisière à inciter les concurrents à changer leur fusil d’épaule. Certaines ont pris les devants et font construire en ce moment même des navires exclusivement adaptés à la clientèle chinoise. Et cette tendance devrait s’amplifier.

UNE CROISSANCE IMPORTANTE

Reste à savoir si le marché asiatique dans son ensemble est capable de remplir les nouveaux paquebots déployés par les armateurs. Avec sa forte croissance, certains observateurs le voient passer au second rang mondial derrière les États-Unis, et attirent l’attention des grandes firmes occidentales soumises à une forte concurrence dans leurs zones d’activité habituelles.

La CLIA a fait un état des lieux clair du marché asiatique, il représenterait 1,4 million de passagers en 2014 et devrait atteindre 2,2 millions de passagers cette année. Le taux de croissance est de 34 % depuis 2012.

Les chinois représentent plus de la moitié du total avec une progression de 79% entre 2012 et 2014. Le potentiel du marché est bien réel et la croisière est très prisée par une clientèle plus jeune qu’en Occident puisque 4 passagers sur 10 ont moins de 40 ans.

Il va de soi que ces prévisions sont à mettre en relief avec les réalités économiques d’un pays en transition. L’économie chinoise a certes ralenti mais avec 1,3 milliard d’habitants et le développement de classes aisées et moyennes, le potentiel est là.

La Chine et son 1,3 milliard d'habitants : un potentiel de croisiéristes énorme

La Chine et son 1,3 milliard d’habitants : un potentiel de croisiéristes énorme

Nul doute que le marché chinois représentera une partie importante des croisiéristes dans les années à venir et que la stratégie des armateurs visant à renforcer leurs offres dans ces pays est parfaitement compréhensible.

Sachez par ailleurs, que les merveilles de ces destinations lointaines s’offrent à vous : toutes les compagnies vous proposent des croisières avec vols inclus afin de vous rendre le voyage plus facile.

Pour plus de renseignements, contactez nos spécialistes croisières au 04.84.25.02.68.

[Total : 1    Moyenne : 4/5]
Partager cet article

Laisser un commentaire